Success story

Success story

Les autistes au travail, ça marche

et c’est prouvé.

01

Une urgence

Aujourd’hui, le nombre de personnes atteintes de troubles autistiques est devenu alarmant (un taux supérieur à 1 pour 100 naissances). Pour les personnes autistes arrivées à l’âge adulte, les solutions proposées sont insuffisantes. La plupart des personnes autistes ont des compétences recherchées en entreprise. Mais leur insertion professionnelle est complexe et difficile puisque seulement 5% des adultes autistes ont accès à un emploi.

C’est pourquoi c’est primordial pour nous et notre Association que l’insertion professionnelle des personnes autistes soit au cœur de notre projet.

Lire la vidéo

02

Un succès

L’usine Novandie du groupe Andros, accueil des salariés autistes depuis 2014. L’entreprise a investi sur l’adaptation des postes et l’hébergement de ces salariés en CDI. Ce projet humain unique est possible grâce aux conseils des acteurs du territoire (pouvoirs publics, professionnels de l’autisme, professionnels du travail adapté).

Pour en savoir plus sur cette expérience et ce dispositif unique,
téléchargez ci-dessous notre brochure « Un dispositif unique et innovant »

Télécharger ici

L’expérience Andros nous donne à repenser totalement notre rapport au monde et à la différence […], c’est l’une des meilleures preuves que chaque personne, quel que soit son profil de départ, peut avoir une place et apporter le fruit de ses talents et de ses compétences.

Josef Schovanec,
parrain de Vivre et Travailler Autrement

Ce dont nous sommes fiers

03

Une fierté

Avec l’aide des professionnels de l’autisme nous avons défini et mis en place un programme éducatif adapté à chacune des personnes accueillies.

Au sein de l’usine Novandie, nous avons créé des aides visuelles permettant de séquencer les activités et de clarifier le travail à réaliser. Une structuration du travail a également été réalisée pour réduire les causes de confusion, apporter un sentiment de sécurité et limiter les manifestations comportementales. Nous avons proposé un emploi du temps visuel fonctionnel permettant au travailleur autiste de gérer le temps dédié à chaque tâche. La réalisation des tâches par des repères visuels simples (photos, images, marquage/zonage au sol…) a été autant utile aux travailleurs autistes qu’aux autres salariés. Des panneaux d’affichage permettent également à l’employé autiste de se remémorer les tâches à effectuer.

Les ouvriers autistes de l’usine assurent les mêmes postes que leurs collègues mais cela leur demande une grande concentration. C’est pourquoi les postes ont été aménagés à mi-temps, soit tous les matins à raison de 17,30 heures par semaine.

Nous ne souhaitons pas considérer les travailleurs autistes comme des ouvriers « à part ». Nous les voulions aussi productifs que les autres.

Yenny Gorce, chef de projet RSE

04

Une réussite

12

autistes embauchés en CDI
après une période d’essai de 6 mois

0 échec

Jusqu’à présent, tous les travailleurs autistes ont fini leur période d’essai et ont été embauchés et maintenus dans leur emploi.

0 %

Aucune perte de performance au poste de travail, ni de productivité. Aujourd’hui, les salariés autistes ont exactement la même productivité que le reste des ouvriers de l’usine.

1 projet
humain

Quatre ans après l’arrivée du 1er travailleur autiste, les idées et les regards des autres personnes sur l’autisme et l’insertion des personnes handicapées dans le milieu professionnel ont grandement évolué.

1 coût moindre
pour l’entreprise

L’entreprise ne finance pas l’accompagnement. Il est assuré par les pouvoirs publics à travers l’association qui suit en permanence le quotidien des autistes.
Le coût global de ce dispositif innovant reste sensiblement inférieur à une prise en charge classique.

Au total, un professionnel autiste ne coûte pas plus cher qu’un autre. Il fait le même travail que les professionnels non handicapés. Sur certains postes, il peut être plus productif. Embaucher des personnes autistes est rentable.

Yannick Bontemps, directeur de l’usine d’Auneau

Témoignages

Presse

Quatre ans après son lancement, le dispositif satisfait pleinement à l’objectif […] « Ce sont des individus structurés et très performants. Pour l’entreprise, à ces postes, ils constituent un atout.

L’Écho

Lancer la vidéo

05

Nos partenaires

Nous remercions chaleureusement les Fondations qui ont soutenu notre association depuis ses débuts et contribué à la réussite de notre dispositif. Grâce à elles, l’association peut étoffer ses ambitions et mener, nous l’espérons, ses projets d’essaimage à bien.

Une grande ambition

06

Une ambition

Nous voulons prouver les multiples bénéfices de l’insertion des personnes autistes en milieu professionnel. Avec une prise en charge et un accompagnement adapté, nous observons de réels bénéfices pour les personnes autistes et pour l’entreprise. Le dispositif mis en place apporte une véritable dimension humaine à l’entreprise ayant choisi d’employer des personnes autistes. Pour nous, sensibiliser les entreprises sur les enjeux publiques, moraux et humains que représente cette insertion se situe à la base de notre projet. Notre objectif est de développer ce modèle et de convaincre d’autres entreprises de suivre le mouvement pour changer le regard sur le handicap et sur l’autisme en particulier.